Le kayak est un sport aquatique très polyvalent, pouvant s’adapter à de nombreux programmes, que ce soit en mer ou en eau douce. Cette activité physique vous permet de combiner parfaitement efforts physiques et découverte de la nature. En effet, la pratique du kayak s’est fortement développée ces dernières années.

Pourquoi pratiquer du kayak ? 

Comme pour tous les sports, la pratique du kayak est bénéfique pour la santé. Contrairement à ce que certaines personnes pensent, le fait d’être assis dans un bateau ne signifie pas farniente. La pratique du kayak implique le travail de nombreux muscles. En effet, les gestes liés aux pagaies nécessitent un travail de muscles supérieurs, notamment les muscles : 

A lire également : Quelques recommandations pratiques à suivre pour bien commencer le ski avec julien irilli

  • Des épaules
  • Des biceps
  • Des triceps

En même temps, votre tronc et votre bassin vont être sollicités pour faciliter les mouvements. Ce qui implique également le travail des pectoraux, des abdominaux et des muscles du dos. Sur ce site https://trouve-ton-kayak.fr, vous pouvez découvrir les meilleurs kayaks au meilleur prix. 

En choisissant le kayak, vous pouvez naviguer au plus proche de la nature. Contrairement à une planche à voile ou un voilier, le kayak avance lentement. Ce qui vous permet d’admirer les poissons, les oiseaux, et les autres animaux des berges. Cette activité se pratique sur tous les types de plans d’eau : en mer, sur les lacs, sur les canaux et les rivières.

Lire également : Pourquoi le marathon est de 42 km ?

Les critères de sélection du kayak adapté

Avant de vous présenter les différents types de kayak et les critères de sélection, il importe de savoir les caractéristiques de ce bateau. D’une manière générale, les modèles sont équipés d’une poignée qui se trouve à l’avant et à l’arrière pour faciliter la manipulation de votre kayak. À cela s’ajoutent les filières, le coffre, l’hiloire, le dossier, le filet, etc. 

Comme le kayak peut se pratiquer seul ou à plusieurs, vous devez déterminer le nombre de places de votre embarcation. Il existe des modèles une place, deux places, trois places et quatre places. Si vous avez l’intention de naviguer avec des enfants de bas âge, il vaut mieux se tourner vers les modèles à plusieurs places par souci de sécurité.

Les différents types de kayak

Les kayaks peuvent se décliner en version rigide, gonflable ou pliante. Bien que chaque modèle possède ses qualités et ses inconvénients, c’est surtout votre utilisation qui va orienter votre choix. Le kayak rigide était utilisé depuis des années pour se déplacer, pêcher et voyager. Très performante sur l’eau, cette version permet de stocker une quantité importante de matériels. En outre, elle se montre très robuste pour faire face à des conditions difficiles, particulièrement en mer. 

Le kayak pliant combine parfaitement robustesse et praticité. Il s’agit d’un modèle démontable comprenant une structure recouverte de toile. Avec une longueur supérieure à celle d’un kayak gonflable, le modèle pliant bénéficie de performances exceptionnelles. De plus, il est plus facile à ranger dans une valise, une fois plié. 

Le kayak gonflable se prête à de nombreuses utilisations. Les fabricants ont mis tout en œuvre pour mettre au point des kayaks gonflables durables, résistants et pratiques. Son encombrement minime et sa simplicité d’utilisation font partie des atouts principaux de ce type de kayak. Bien qu’il soit léger, il peut se montrer solide en étant gonflé sous haute pression. Certains modèles de kayaks gonflables ont l’avantage d’intégrer des technologies permettant d’améliorer leur rigidité. Il s’agit d’un modèle d’embarcation familiale par excellence pour partager un moment de divertissement en toute sécurité dans des eaux calmes. 

Le choix de la forme du kayak

Le kayak peut être équipé de coques rondes, plates ou en V. Quoi qu’il en soit, il est préférable de se tourner vers un modèle polyvalent, large et plat, surtout pour les débutants. Les kayaks de cette forme peuvent s’adapter à différentes situations, vous permettant de progresser rapidement.

Veillez à ce que la forme de votre kayak soit adaptée à votre morphologie et à votre carrure. Pour les personnes qui ont du mal à ranger leurs jambes, évitez les modèles étroits. Prenez également en considération la taille de l’hiloire. Les grandes hiloires sont plus adaptées pour un voyage maritime plus long. En revanche, les kayaks disposant d’une hiloire de plus petite taille permettent de vous protéger efficacement contre le froid.