Le vélo est un moyen roulant utilisé depuis fort longtemps par l’homme. Ce frêle dispositif à deux roues partage aujourd’hui la route avec les moyens roulants motorisés et de plus en plus rapides, le tout sur des réseaux routiers sans cesse améliorés.

Face à cette évidence, le cycliste peut sembler en insécurité. Heureusement, des moyens simples existent pour garantir la sécurité de ce dernier. Ces moyens concernent aussi bien le respect du code de la route que la visibilité du cycliste.

Lire également :

Sécurité à vélo : bien respecter le code de la route 

La première attitude sécuritaire du cycliste est le respect des signalisations et autres prescriptions du code de la route, en espérant que les autres usagers de la route les respectent autant que vous. Mais ceci ne vous empêche pas de prendre d’autres précautions supplémentaires. 

Vous pouvez par exemple vous équiper d’un écarteur de danger qui est un dispositif qui vous permet de détecter et de respecter la distance de sécurité entre vous et les autres usagers de la route.

A découvrir également :

Outre les vêtements réfléchissant en général, il est aussi recommandé de porter un casque adapté. D’ailleurs, un casque avec lumière intégrée fera l’affaire. Mais le plus important est de respecter les aménagements cyclables. Découvrez sur le lien https://www.fixie-velo.com/shuku/69738616/ quelques informations utiles sur les pistes cyclables. Ces aménagements comprennent l’ensemble des pistes cyclables, les voies vertes et les routes à faible circulation jalonnées. Tous ces circuits constituent un réseau cyclable continu et connecté entre eux.

Bien voir et se faire voir

Respecter les prescriptions du code de la route ne suffit pas. Il y a aussi des équipements sécuritaires spécifiques à avoir sur soi-même, ou sur son vélo. Les équipements de sécurité sont tous les accessoires du cycliste qui concourent à la préservation de son intégrité physique, et de celle de son vélo, pendant qu’il roule. 

De jour comme de nuit, une sonnette ou un klaxon est très utile pour le cycliste. En effet, roulant le plus souvent en silence, il est important d’avoir un dispositif sonore pour se signaler aux autres usagers de la route, notamment les piétons. 

S’agissant des équipements de nuit, on retient le gilet rétro réfléchissant qui est obligatoire quand vous circulez hors agglomération. Mais le premier équipement obligatoire la nuit est l’éclairage du vélo. 

Un bon système d’éclairage garantit une bonne vision nocturne, et une bonne visibilité pour les autres usagers de la route. C’est pourquoi votre moyen roulant doit avoir un feu avant émettant une lumière blanche ou jaune, et un feu arrière à intensité invariable, ou des catadioptres. 

Lorsque vous êtes à vélo, votre sécurité ainsi que celle des autres usagers de la route est très importante. C’est la raison pour laquelle vous devez prendre toutes les dispositions qui vous permettront de rouler en toute quiétude.